Profession Maître-Nageur Sauveteur

Quel métier pour quel avenir ?

 

Téléchargez l’article complet ici

 

« Enseigner et Sauver », telle est la devise des maîtres-nageurs sauveteurs.

Pédagogue, garant de la sécurité des biens et des personnes, travaillant dans tous les lieux de baignades, le M.N.S est celui qui sait s’adapter aux situations pédagogiques autant que celles liées au secours à la personne.

Le métier de maître-nageur est un métier enrichissant, varié et aux implications complexes.

Comment devient-on maître-nageur ? Quels sont les diplômes et quelles sont les organismes qui les délivrent ? Quels sont perspectives professionnelles à court à moyen terme au sein des différentes structures ?

1. Les textes références :

 

Plusieurs dates sont importantes dans l’historique législatif des activités de la natation et de la baignade :

  • Arrêté 31 juillet 1951 création du diplôme d’État Maître-Nageur Sauveteur (M.N.S.).

  • Décret 77-1177 du 20 octobre 1977 relatif à la surveillance et à l’enseignement des activités de natation = création du Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (B.N.S.S.A.).

  • Arrêté du 26 mai 1983 relatif à l’exercice de la profession de maître-nageur sauveteur révision quinquennale C.A.E.P.M.N.S.

  • Arrêté du 30 septembre 1985 création du diplôme d’État B.E.E.S.A.N.

  • Décret 91-365 du 15 avril 1991 modifiant le décret du 20 octobre 1977 = déclaration de surveillance des baignades d’accès payant.

  • Ordonnance 2006-596 du 23 mai 2006 création du «CODE DU SPORT» : partie législative.

  • Arrêté du 15 mars 2010 création du D.E.J.E.P.S. « perfectionnement sportif» D.E.S.J.E.P.S. « performance sportive ».

  • Arrêté du 8 novembre 2010 création du B.P.J.E.P.S. «activités aquatiques et de la natation » (A.A.N.).

  • Arrêté du 22 juin 2011 modifiant l’arrêté du 23 janvier 1979 relatif aux modalités de délivrance du B.N.S.S.A. et simplifiant les examens finaux.

2. Les diplômes :

 

2.1 Les diplômes délivrés par la Fédération Française de Natation

 

Les diplômes fédéraux, au nombre de 5, ont été mis en place par la FFN pour pallier à un manque de maître nageurs dans les clubs et dans une volonté de professionnalisation des intervenants dans les clubs. Accessibles dès l’âge de 16 ans, les BF sont un moyen intéressant de promouvoir la filière fédérale auprès des jeunes et de favoriser leur investissement, faire naître des vocations et pourquoi pas mener aux métiers variés dans le domaine sportif.

Cependant, les détenteurs de ces brevets ne sont pas rémunérés, et ne peuvent prétendre aux prérogatives de maître-nageur avec ce type de diplômes seuls.

De plus, ces diplômes ne sont reconnus que dans les clubs affiliés à la F.F.N. et ne peuvent en aucun cas servir de sésame pour enseigner à l’intérieur de clubs d’autres fédérations comme l’U.F.O.L.E.P. par exemple.

L’avantage, non négligeable de ce type de diplôme est d’octroyer des équivalences pour le passage du B.P.J.E.P.S. A.A.N., qui lui, est un diplôme professionnel ouvrant droit à rémunération.

Récemment, la F.F.N. a fait inscrire au R.N.C.P. un titre professionnel de « Monitorat de Natation » pour tous ces jeunes engagés dans les clubs bénévolement. Les diplômés de ce titre peuvent prétendre à une rémunération, mais exclusivement dans des clubs F.F.N. Ils n’ont pas la totalité des prérogatives des M.N.S. Ils ne sont d’ailleurs pas considérés comme tel. Avec seulement ce titre professionnel, ils ne peuvent :

  • ni surveiller des plans d’eau ou des piscines d’accès public

  • ni être employable dans des collectivités territoriales ou des organismes privés (D.S.P. ou P.P.P.).

2.2 Les diplômes délivrés par le Ministère de la Jeunesse et des Sports :

 

2.2.1 Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « activités aquatiques et de la natation »

L’objectif de la création de ce diplôme est de permettre une approche du métier d’animateur dans le champ des Activités Aquatiques et de la Natation. Il est délivré par la D.D.C.S.P.P.

Le titulaire d’un B.P.J.E.P.S. A.A.N.

  • Conçoit un projet pédagogique, en club par exemple

  • Encadre les activités aquatique : aquagym, aquabike et autre aqua -activités

  • Assure la sécurité des biens et des personnes dans le centre aquatique qui l’emploi

  • Assure les missions de surveillance dans tous les lieux de baignades surveillés

  • Sait gérer les aspects liés à l’hygiène, la qualité de l’eau et de l’air

  • Sait gérer un poste de secours.

Cette formation est accessible au niveau bac, elle dure en moyenne 12 mois avec un stage obligatoire dans un centre aquatique. Les types de structures qui emploient des BPJEPS AAN sont variés : clubs de natation, collectivités territoriales, piscines gérées par des délégataires (Récréa, Vert Marine…), centres de bien-être et de remise en forme disposant d’une piscine, Hôtels et campings, clubs de sports etc…

Les fiches de postes varient également énormément en fonction des missions du maître-nageur avec des grandes tendances :

  • Surveillance simple en milieu ouvert : plage, lacs, piscines de camping ou d’hôtels.

  • Surveillance et enseignement en piscine de collectivité territoriale, ou dans des entreprises privées type DSP, PPP.

  • Enseignement dans les clubs sportifs.

  • Enseignement d’aqua activités en clubs de sports.

  • Enseignement, surveillance et animation de soirées ou de journée en clubs de vacances .

2.2.2 Le Diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « perfectionnement sportif »

Le DEJEPS spécialité « perfectionnement sportif » offre la possibilité d’enseigner à des nageurs de tous niveaux et d’entraîner des nageurs de compétition. Il est un complément aux prérogatives manquantes au BPJPS AAN puisque l’entraînement avait été rayé des prérogatives au moment de la création du nouveau diplôme.

Il n’est pas nécessaire d’avoir le BPJEPS AAN pour avoir ce diplôme et le passage d’un certificat de spécialisation en sauvetage et sécurité en milieu aquatique permet à son détenteur de surveiller tous les types de baignades.

De niveau III soit bac +2, ce diplôme est surtout destiné à ceux qui souhaitent faire carrière en club ou INSEP. Les prérequis physiques sont assez sélectifs et témoignent d’un bon niveau de pratique de la natation.

Entre autres, il faudra :

  • Réaliser un 400 mètres 4 nages, règlement FINA

  • Réaliser l’une des performances des grilles publiées en annexe de l’arrêté du 15 mars 2010 disponible sur : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.docidTexte=JORFTEXT000022022964
  • Justifier d’une expérience pédagogique préalable de 800 heures minimum, au sein d’un club, dans les 5 ans qui précédent l’entrée en formation. Cette expérience peut être bénévole ou professionnelle.

  • Être titulaire de l’Attestation de Premiers Secours en Équipe de niveau 1 (PSE1), à jour de sa formation continue

Pour les détenteurs d’un BEESAN, des équivalences ont été mis en place pour les UC 1,2 et 4, soit 3 des 4 UC nécessaires à la validation du diplôme.

2.2.3 Le DESJEPS : Diplôme d’État Supérieur de la jeunesse de l’éducation populaire et du sport « performance sportive »

Le DESJEPS contient 4 Unités de compétences parmi lesquelles la stratégie d’une organisation dans le domaine du sport, les ressources humaines ainsi que l’entraînement et ses spécificités.

Le DESJEPS prépare à diriger un club, entraîner le haut niveau. Il est très orienté sur la pédagogie de la natation, et la gestion d’entreprise sportive. Ce diplôme n’est plus vraiment dans le cœur de métier de maître-nageur, il s’inscrit plus dans une optique de directeur sportif d’organisation. Son détenteur peut mener des actions de formations à destination des maîtres-nageurs. Le diplôme est délivré par la DDCSPP.

2.3 Les diplômes délivrés par l’Éducation Nationale

Des équivalences existent entre les diplômes du cursus universitaire et les diplômes délivrés par le ministère de la jeunesse et des sports. Pour permettre d’exercer le métier de maître-nageur sauveteur, ces diplômes devront contenir l’unité d’enseignement « sauvetage et sécurité en milieu aquatique ».

Parmi les diplômes donnant les prérogatives suivantes  sous condition de recyclage du secourisme (PSE1 ou PSE2) + CAEPM MNS :

  • Surveillance en établissement (piscine et baignade) d’accès payants ou gratuits

  • Encadrement des cours de natation sans entraînement sauf mention contraire.

On peut citer :

  • Le DEUST animation et gestion des activités physiques et sportives ou culturelles bac +2 spécialité sport nature et aquatiques avec le passage du SSMA (sauvetage et sécurité en milieu aquatique)

  • La Licence Professionnelle «Animation gestion et organisation des APS» + SSMA. Elle est organisée sur un an et est accessible aux personnes de niveau bac+2.

  • La Licence STAPS mention « entraînement sportif » spécialité « activités aquatiques » + SSMA: bac +3. Le titulaire de cette licence est le seul qui a le droit d’entraîner les jeunes en compétition.

Ces formations permettent d’exercer toutes les prérogatives des M.N.S, de la surveillance à l’enseignement.

2.4 La fonction publique territoriale : OTAPS ETAPS et CTAPS

 

La fonction territoriale offre la possibilité sur concours administratif d’intégrer des postes de fonctionnaire dans les piscines.

Sur : https://www.carrieres-publiques.com/calendrier-concours/liste/date-concours-sportive-dfi-10

Le dernier concours ETAPS pour les maîtres-nageurs a eu lieu en 2016, il est généralement programmé tous les deux ans. Pour 2018, des concours sont prévus filière ETAPS et CTAPS. Lorsque le candidat a validé toutes les épreuves du concours, il est inscrit pour 3 ans sur une liste d’aptitude durant laquelle il doit trouver un poste dans une collectivité territoriale sans quoi il doit repasser le concours.

Il existe trois voies pour exercer dans les centres aquatiques gérés par les collectivités territoriales :

  • OTAPS : Opérateur Territorial des Activités Physiques et Sportives- Niveau brevet des collèges. Le rôle d’un OTAPS est essentiellement centré sur l’entretient, le gardiennage et éventuellement la surveillance des piscines sous condition d’obtention du BNSSA.

  • ETAPS : Éducateur Territorial des Activités Physiques et Sportives – Niveau Baccalauréat. Le rôle d’un ETAPS est le plus proche de l’idée qu’on se fait du maître-nageur sauveteur : il surveille les piscines ou les baignades, enseigne la natation scolaire et intervient parfois dans les écoles publiques élémentaires durant les temps périscolaires. Ses affectations peuvent donc être multiples.

  • CTAPS : Conseiller Territorial des Activités Physiques et Sportives – Niveau Bac + 2. Ses compétences ainsi que ses attributions sont plus orientées vers la direction et la coordination des services sportifs d’une commune. Il peut être chef de bassin ou directeur d’établissement.

2.5 Synthèse des diplômes dans le domaine sportif

Source :http://www.ffn28.fr/documents/brevetsfederaux.pdf

3. Portrait du métier en chiffre :

 

Les chiffres-clés 2016 (5)

  • 64% des maîtres-nageurs encadrent des activités de loisirs comme l’aquagym ou l’aquabike.

  • 1820€ brut est le salaire mensuel médian des annonces d’offres d’emploi à temps plein.

  • 27€ brut : le salaire horaire médian à l’embauche pour des petits contrats à temps partiel dans les associations

  • 44% des maîtres-nageurs ont plusieurs employeurs

  • 64% des professionnels considèrent que le métier offre des perspectives d’emploi intéressantes

Le nombre de MNS est estimé à 14 000 mais seulement 9 000 exerceraient. Une grande majorité des maîtres-nageurs sont employés par des collectivités locales en tant fonctionnaire territorial avec le statut d’E.T.A.P.S (éducateur territorial des activités physiques et sportives) ou OTAPS (opérateur territorial des activités physiques et sportives). Le statut de vacataire (CDD) est de plus en plus utilisé par les collectivités afin de limiter la masse salariale. Par ailleurs 44% ont plusieurs employés. ( référence disponible en téléchargement)

Pour ceux employés dans le cadre d’une DSP, ils ont un statut de droit privé, et sont majoritairement sous convention collective sport.

Les BNSSA (surveillants de baignade) sont majoritairement employés durant les saisons d’été par les collectivités, les campings ou les centres de vacances.

On peut également noter que les clubs de natation sont le deuxième employeur de maîtres-nageurs après les collectivités. A la différence des collectivités ce personnel travaille principalement durant la saison scolaire et pour la plupart ont un autre employeur durant la saison estivale.

Selon une étude de 2016 ( référence disponible en téléchargement ) 61% des employeurs considèrent qu’il y a une pénurie de maîtres-nageurs en France. Elle est encore plus prononcée en Ile de France et pendant la saison estivale qui voit la demande en besoin de surveillance s’accroître de façon importante.

En effet, une part importante des établissements de bain sont ouverts de façon saisonnière : bassins extérieurs, piscines de camping ou piscines d’été.

Une simple recherche sur le site guide piscine ( référence disponible en téléchargement ) qui recense toutes les piscines de France nous permet de mieux comprendre l’environnement professionnel des maîtres-nageurs sauveteurs. Sur les 2910 piscines recensées par ce site, 1526 sont des piscines couvertes soit 52,4%.

Si près de la moitié des piscines en France sont découvertes, on peut aisément envisager un nombre important de piscines à activités saisonnières.

Plus de 3300 lieux de baignades aménagées sont accessibles en France.

Parmi ceux-là, 1 300 sont classées en eau douce et 2 000 en eaux de mer. On estime qu’entre 20% à 30% d’entre eux ne sont pas surveillés.7

Quant aux campings( référence disponible en téléchargement ) : Plus de 6000 campings sont présents sur le territoire métropolitain français dont 45% possèdent une piscine, soit 2700 établissements. 11% proposent un toboggan aquatique et 8% ont une piscine couverte. Ces structures peuvent employer entre un et une dizaine de surveillants en fonction de la taille du complexe aquatique.

Nous n’avons pas de données précises sur le nombre de campings qui embauchent des surveillants de baignade. En effet, à la différence des collectivités, les campings et résidences de vacances n’ont en théorie pas d’obligation de surveillance d’après la loi, si la baignade est réservée aux clients de l’établissement. Dans la pratique, un grand nombre d’entre eux embauchent malgré tout du personnel de surveillance surtout lorsque l’espace aquatique comporte plusieurs bassins ou lorsque la fréquentation est élevée. On peut cependant estimer que les campings 4 et 5 étoiles, 1255 établissements en France, font très majoritairement surveiller leurs bassins.

On peut donc aisément concevoir que la saisonnalité de la profession est une donnée à prendre en compte pour comprendre la pénurie de maître-nageur et la complexité de la problématique de l’emploi de surveillants de baignades.

4. Quelles opportunités pour quel emploi?

 

Des employeurs variés, des complexes aquatiques de plus en plus grands, et ludiques, des cours divers, le métier change depuis plusieurs années.

Les MNS doivent s’adapter. La formation, en passant de BEESAN à BPJEPS AAN a déjà inclus ces changements en formant les jeunes à l’aquagym, l’aquabike, et toutes les activités aquatiques proches du fitness.

Pour répondre à la demande croissante de maîtres-nageurs dans les centres de fitness, les salles de sports et de musculation, des spécialistes du sport en salle comme Les Mills, ont développé depuis plusieurs années déjà des modules de formation adaptés. En contrat salarié ou en indépendant, les MNS ainsi formés ont une fiche de poste plus proche du coach sportif que de l’entraîneur de natation. Il peut être intéressant alors d’envisager la double qualification AGFF / AAN qui est une des plus demandée dans ce secteur.

Le statut d’auto-entrepreneur peut être une manière de cumuler emploi salarié et emploi non salarié en développant sa micro entreprise. Ce statut a l’avantage de permettre plus de souplesse à celui qui l’adopte, en termes de plannings, mais aussi en termes de volume d’heures travaillées et ainsi de pallier aux baisses d’activités liées aux vacances scolaires par exemple. Être seul décideur du prix de ses prestations, avoir un rapport client – prestataire et non plus salarié- patron permet aussi de se forger une solide expérience de vie. Pour certains ce peut être le début d’une véritable création d’entreprise, pendant que d’autres seront séduits par ce revenu d’appoint qui peut être significatif.

Cependant, il convient de savoir que sans demande d’A.C.C.R.E., accessible aux demandeurs d’emplois, la cotisation URSSAF s’élève à 20%. Le régime social des indépendants (RSI) ne permet ni les congés maladies, ni les accidents du travail et le régime de cotisation pour les retraites est modifié. Le statut d’auto-entrepreneur est donc un choix à envisager sereinement. Néanmoins il est tout à fait possible de cumuler activité salariée et indépendante et rester ainsi dans le régime générale de la sécurité sociale.

Parmi les structures employant des MNS, les clubs de natation sont des employeurs récurrents pour des contrats à temps partiel dont les plannings sont souvent conditionnés par les vacances scolaires. Le métier est alors essentiellement porté sur la pédagogie, l’enseignement de la natation, l’accession à la compétition. Comme dans toute filière sport, la fédération soutient la profession en formant des Brevets Fédéraux aux compétences ciblées entraînement et compétition.

L’université propose dans le même temps une formation Licence entraînement sportif. Pour ceux qui décident d’orienter leur carrière vers le haut niveau, le chemin est tracé par les clubs et la FFN. L’emploi, lui est important, mais spécialisé donc plus difficile d’accès.

Deuxième facteur après la multiplicité des types d’établissements employeurs : la saisonnalité de l’activité.

Selon une étude menée par secourisme.info , 55% des maîtres-nageurs en poste seraient en contrat saisonnier. Si l’on ajoute le cumul des contrats courts et des employeurs multiples, les perspectives d’emploi sont nombreuses, mais l’évolution reste complexe et à négocier intelligemment.   référence disponible en téléchargement

5- Tongs, T shirt et lunettes de soleil ? Mythe ou réalité ?

L’image du maître-nageur assis sur sa chaise a pourtant la peau rude. Difficile d’imaginer la polyvalence, et les responsabilités de ces jeunes gens au bord du bassin, qui ne semblent pas bien actifs. Selon les piscines, les postes fixes de surveillance sont nécessaires. L’image d’Épinal du maître-nageur assis sur sa chaise à longueur de journée a donc la vie rude.

Côté quotidien, tout n’est pas toujours au mieux dans le meilleur des mondes possibles :

  • Une jurisprudence digne d’un bottin téléphonique et des responsabilités importantes puisqu’un défaut de surveillance, par exemple, peut valoir un passage au tribunal, et plus si affinités.

  • Horaires décalés, le week-end et les jours fériés rendant la vie de famille compliquée

  • Avec des contrats multi-employeurs ils atteignent vite le volume horaire maximum légalement

  • L’humidité, le risque d’allergie ou d’asthme lié à la surexposition aux produits organochlorés

  • Les salaires pouvant aller du simple au double en fonction des employeurs

  • Une prise directe avec un climat social dégradé : incivilités, recours à la police ou à des services de sécurités dans un lieu censé être récréatif

On en oublierait presque que la vocation d’un MNS est la dispense de cours d’activités liées à l’eau !

Ce tableau, loin d’être idyllique explique qu’une partie des MNS quittent le navire à l’issue des 5 premières années d’exercice. Pour autant, si une partie reste, les perspectives d’évolutions existent :

Dans les collectivités territoriales tout d’abord, par le passage de l’O.T.A.P.S. ou l’E.T.A.P.S., voir le C.T.A.P.S. pour ceux dont le cursus universitaire le permet.

L’intégration dans des structures privées, peut être un moyen de s’assurer d’une évolution de carrière.

Les salles de sport étant en plein essor, la double compétence fitness est très recherchée assurant ainsi une évolution rapide et l’accès à des formations tout au long de sa vie professionnelle. Enfin, la profession est protégée par un syndicat puissant et une fédération non moins importante : FNMNS et SNPMNS.

Au-delà de l’image surannée du maître-nageur en tenue estivale sur sa chaise de surveillance au bord du bassin, on peut dresser le portrait d’un métier complexe et lourd en responsabilités.

Pédagogue, à l’aise pour animer des cours d’aqua- activités, ayant suffisamment de sang froid pour s’adapter à tous les publics depuis les plus jeunes enfants, aux adultes en difficultés, des nageurs de loisirs aux compétiteurs, le Maître Nageur Sauveteur est le seul de toutes les disciplines sportive à être également secouriste et à exercer en tant que tel. Il est le seul également, de tous les éducateurs sportifs, à devoir passer un examen tous les 5 ans pour garder le droit d’exercer.

A toutes ces compétences nécessaires pour exercer, il faut ajouter la multiplicité des types d’employeurs, et la saisonnalité de l’emploi particulièrement sensible, tout comme dans certains autres métiers du sport : guide de randonnée en montagne par exemple.

Être maître-nageur aujourd’hui c’est donc être en capacité de s’adapter à un marché du travail fluctuant, un climat social pas toujours simple, des responsabilités pouvant mener devant le tribunal, les exigences d’un public très varié. On est donc très loin du dilettante des bassins. Il est toujours bon de rappeler combien un métier peut être riche et le nôtre l’est véritablement.

 


Téléchargez notre article complet avec toutes les références en renseignant les champs suivants:

Si vous souhaitez être accompagné dans la gestion de la surveillance, de l’hygiène, de la sécurité de votre centre aquatique contactez-nous :
Par téléphone au 06 62 00 58 72 ou sur notre page contact

Présentation de la société

ELSPORTS est spécialisée dans la surveillance et l'enseignement aquatique. Nous proposons la mise à disposition de personnels qualifiés et performants pour les collectivités, mairies, associations, écoles, CE, entreprises, club de vacances Nos différentes offres de services (délégation, partenaires, SOS MNS et saisonnière) ont été conçues pour répondre à l'ensemble des attentes et des besoins de nos partenaires.
Voir plus